Le gagnant du prix Nobel de littérature 2019

 

Comme il est de coutume depuis 1901, chaque année une récompense est offerte à un écrivain dont l’ouvrage à marquer l’humanité. Il s’agit de la plus grande récompense et la plus médiatisée dans le monde : le prix Nobel de littérature. Et en 2019, c’est l’écrivain autrichien Peter Handke qui a été lauréat. Découvrons ensemble cet écrivain.

Avant toute chose, c’est quoi le prix Nobel de littérature

Le prix Nobel de littérature est une récompense annuelle qui met en lumière un écrivain et son œuvre. L’écrivain ayant obtenu cette récompense est celui dont l’ouvrage a été utile ou a rendu un véritable service à l’humanité. Par la même occasion, le prix Nobel garantit une promotion à l’échelle mondiale de l’ouvrage, et l’écrivain atteint une renommée internationale mais aussi une facilité financière.

Le prix Nobel de littérature honore les écrivains comme les poètes, les essayistes, les romanciers et entre autres les dramaturges. Néanmoins un certain nombre de lauréat ne figure pas parmi les lauréats. On dénombre parmi ce lot restreint des philosophes, des historiens, un chef d’état, une nouvelliste et même un auteur-compositeur-interprète.

L’écrivain Peter Handke

En 2019, c’est Peter Handke qui a été lauréat du prix Nobel de littérature à 78 ans. Il a été lauréat grâce à son œuvre « forte d’ingénuité linguistique qui a exploré la périphérique et la singularité de l’expérience humaine ». Il a débuté sa carrière en 1966 avec la nouvelle « Frelons » et il a depuis ce temps publié plus de 40 livres dans un style qui lui est propre. Un style tranchant et intense. De par sa carrière et la variété de ses œuvres, il est considéré comme l’un des écrivains les plus influents en Europe. Ces livres les plus connus et traduits sont entre autres « L’Angoisse du gardien du but au moment du penalty », « La Femme gauchère », et « Le Malheur rend indifférent ».